Partagez | .
 

 Mission A - Le vieil ermite et le château (Part 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiji Keikō

Juunin Expert

avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 21
Date d'inscription : 04/06/2014

Feuille de personnage
Réputation: Connu
Points cadeaux:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Mission A - Le vieil ermite et le château (Part 1)   Ven 18 Juil - 17:22


▲ ... an inexplicable power.


▲ Perché en haut de l'un des plus grands arbres du village caché de la feuille comme à son habitude dans son temps libre, Keikô roupillait tranquillement les mains derrière la tête à attendre qu'une nouvelle mission lui soit donné. Son tout nouveau chapeau de paille sur sa tête afin de couvrir son visage des différents moustiques qui pouvaient traîner autour, celui-ci s'était permit d'avoir un tout nouveau style. Etant longtemps dans la noblesse, sa tenue vestimentaire l'avait gavé, il a donc décidé de changer. Etudiant les styles de samuraïs, il s'y était attaché et s'était vêtué d'un tout nouvel accoutrement. De plus, une nouvelle teinture s'était imposé car les mèches blondes ne collaient pas tellement avec ses habits. Son visage qui restait toujours le même, avec cette cicatrice vertical à son oeil, ce n'était que physiquement qu'il avait changé, en faite. Au fond, il restait le même. Prêt pour défendre son village coûte que coûte, ses ambitions ne changeaient pas. Devenir un grand ninja du village de Konoha restait son objectif principal. Tandis qu'il ronflait et rêvait de tas de bonnes choses, un petit oiseau chantait et traversait le ciel à une vitesse fulgurante, semblant chercher quelqu'un. Il arrivait brusquement sur notre jeune prodige avant de le réveiller.

▲ Oui, c'était de plusieurs tapotements de son bec sur le crâne de Keikô qu'il finissait par ouvrir gentiment les yeux avant de s'affoler en gigotant ses mains dans tous les sens. C'était à cause de l'oiseau messager qu'il prit peur. Et soudainement, alors qu'il se ressaisissait enfin, celui-ci glissait de sa branche avant de s'écraser à une vingtaine de mètres de haut. Dans sa chute, rapidement et efficacement, il sortait de sa pochette un shuriken relié à un file qu'il portait toujours avec soi pour projeter le projectile en direction de la branche sur laquelle il avait chuté. L'arme s'enroulait autour et c'est à quelques centimètres du sol qu'il se stoppait. Sa chevelure frôlait la terre. De son crâne, une petite goutte de sueur s'écoulait pour s'écraser fortement sur l'herbe fraîche de Konoha. Sous la colère de tout ce qui venait de lui arriver, il prenait le minuscule parchemin des pattes de l'oiseau puis le remplaçait par le sien auquel il avait placé un mot: FUCK TOI. Battant des ailes, l'animal s'envolait gentiment afin de remettre le message à l'Hokage. Keikô, assis sur de la terre molle, observait le regard pensif le sol. Jusqu'au moment où une petite lumière clignotait à l'intérieur de sa boite crânienne. « Oh putain de merde... » Il l'avait remarqué. Le message qu'il avait inscrit, allait droit à l'Hokage quatrième du nom.

▲ Regardant dans le ciel, l'oiseau n'était déjà plus là... disparu, très loin déjà et certainement proche de la tour. « Polala.. j'vais faire quoi maintenant. Y va m'défoncer ! » Il paniquait. « Bon, bon, bon, garde ton sang-froid. Qu'est-ce que je peux faire ? Vite, vite ! Aaah voilà, le message, j'vais l'téma. » Ouvrant le petit parchemin, sa mission était donné. Une mission de rang A, la troisième à son heure, qu'il devait remplir parfaitement si il ne voulait pas d'ennuie d'ailleurs. « Je vais accomplir ce truc bien, très bien. Comme ça, tout se passera bien avec Itachi-sama. Enfin... un peu mieux en tout cas. » Rangeant sa quête, aussi vite qu'il le pouvait, Keikô arpentait les ruelles avant de traverser les portes à toute vitesse. Direciton Hi no Kuni: c'était ce qui était indiqué. Celui-ci ne perdait pas de temps: de peur de se faire convoquer avant d'avoir finit sa mission dans le bureau du Yondaime. Au pays du feu, l'ancien noble essayait de ne pas attirer l'attention sur lui. Il n'était pas encore très réputé. Bien sûr, ça venait gentiment, mais n'étant pas encore le cas, il préférait se faire discret car se faire arrêter maintenant n'était pas la meilleure des idées. Le village de la feuille et le pays du feu étaient tellement sécurisés que même ceux en faisant partie pouvaient se faire interpeller.

▲ Ils avaient peur des coups d'états, d'espionnage, d'une attaque surprise. C'était donc compréhensible. Heureusement, Keikô ne devait pas se rendre où tous les habitants vivaient, mais à quelques kilomètres autours: plus précisément, vers un château en ruine. À destination, d'après la carte qu'il avait reçu en même temps que la mission, le chapeau de paille ne perdait pas de temps avant de pénétrer dans la zone lugubre. De pas silencieux comme à son habitude dans ce genre de situation, il savait qu'à tout moment, dans ses lieux, on pouvait se faire attaquer ou bien tuer. C'est alors qu'un sentiment étrange venait le troubler. Une puissance effrayante, gigantesque, dévastatrice se faisait ressentir. Sa démarche s'intensifiait et toujours sur ses gardes, il parvenait à franchir cette lumière écarlate au fond du chemin avant de tomber sur une machine des plus bizarres. Un homme semblait contrôler ce système. Un vieil homme concentré sur ses travaux, ne repérant même pas le jeune Jônin ou plutôt ne faisant même pas attention à sa présence. Plusieurs pas brusques s'exécutaient du jeune prodige lorsque le vieillard se retournait. Les deux hommes se transperçant du regard, dont l'un était des plus sérieux -Keikô- et l'autre un sourire sadique aux lèvres -le vieux-, le plus jeune s'exclamait.

« Je suis ici en mission. J'ai entendu dire qu'un énorme chakra émanait de ses lieux. Est-ce que vous avez un rapport avec ça ? » Quelle question stupide. Il le voyait bien que ce chakra bouleversant émanait du vieil homme ou plutôt de sa machine, mais il désirait une confirmation. Attendant que l'ancêtre ne donne une réponse, celui-ci stoppait ses activités afin d'observer attentivement l'ancien noble lorsqu'il se mettait à exécuter des mudras. La main sur son katana, dégainant tout doucement, la technique lui venait dessus: une grosse rafale de vent compressé en boule qui le chargeait. D'un mouvement furtif de son katana, des lames de feux contraient et emportaient son attaque afin de le blesser lorsqu'une grosse explosion se formait, créant ainsi une épaisse fumée. Sur ses gardes, ses yeux bougeaient dans tous les sens, guettant la position de l'ennemi. Au moment où il le trouvait, Keikô offensait sans plus attendre. Par chance, son adversaire n'était pas escrimeur, mais par malchance, froussard et esquivait de justesse les attaques aux sabres avant de prendre du recule. * Si je ne le ramène pas avec moi, s'en est finit de ma vie... Itachi va m'exécuter. * Pensait-il en tirant une tête d'enterrement avant de reprendre son sérieux.

▲ L'affront entre les deux hommes débutait. Sans l'aide d'un seul geste technique, des aiguilles tombaient du ciel en direction du vieil homme qui se préparait à sa prochaine technique. Le jûtsu usé par Keikô avait parfaitement été exécuté cette fois, contrairement à sa dernière. L'utilisation de deux parapluies ou trois, selon le nombre d'aiguilles qu'on désirait, était nécessaire. Paré pour une nouvelle offensive, c'était d'une autre technique Fûton que l'ancêtre contrait les senbons qui aussitôt s'effondrait au sol. Après ça, toujours avec ce sourire sadique au visage, celui-ci ricanait lorsqu'il plaquait ses mains l'une contre l'autre pour s'écrier haut et fort: « Fûuton, Daitopa ! » Une nouvelle bourrasque frappait et emportait avec elle tous les projectiles au sol. Keikô surpris par l'intelligence de cet homme ne pouvait alors qu'utiliser une technique défensive et la seule qu'il trouvait, mais également la plus rapide, il l'exécutait. « Suiton, Suijinheki no jutsu ! » Aussitôt dit, il soufflait devant lui un énorme mur d'eau qui prenait l'apparence d'une tornade, l'entourant et le protégeant des aiguilles qui couvraient une large zone. Lorsque l'attaque cessait, l'ex-noble faisait disparaître le mur d'eau, mais à sa grande surprise le savant fou n'était plus là. Il s'était volatilisé.

▲ Démoralisé de cette journée plus que catastrophique, il ne pouvait que tomber les deux genoux à terre, murmurant: « Je vais... me faire.. tuer. » La poignée de son katana fermement tenue dans sa main droite, il plantait la lame dans la terre humide afin d'avoir un appui pour se relever. Il ne comptait pas le laisser s'en tirer comme ça. C'était certain. Mais pour l'heure, il devait immédiatement faire son rapport et ensuite poursuivre cette mission qui semblait être très intéressante, si il en avait l'autorisation. En route, il priait également que la lettre qu'il avait soigneusement mit entre les pattes de l'oiseau messager n'était pas parvenu.


Copyright © Snow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission A - Le vieil ermite et le château (Part 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un tour dans ma grotte ? [Vieil ermite muet]
» [Rp mission Avec Elsa Scarlet] Et dire qu'au départ c'était juste pour amuser la galerie.... Jerenn vs Elsa
» Une première mission déroutante [PV Bryan Blake] [RP de départ]
» [Rp mission avec Célia Mizu] Le Grand aventurier Valentin part en mission... mais pas tout seul... Jerenn il veut pas
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Reste du monde :: Hi no Kuni-