Partagez | .
 

 (RP event) Les lames du chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kakuzu

Juunin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 20
Date d'inscription : 21/07/2014

Feuille de personnage
Réputation:
Points cadeaux:
0/0  (0/0)

MessageSujet: (RP event) Les lames du chaos   Mar 12 Aoû - 21:04

La brume recouvrait avec douceur le grand port de Kirigakure No Sato. Il s'agissait d'une brume légèrement moins énervante que celle qui couvrait d'habitude le puissant village caché, au point que distinguer les bars illuminés devenait facile. L'on pouvait voir de multiples vaisseaux arrivés ou prêts à partir, remplis de marins attendant avec fièvre les ordres pour larguer les amarres.

Une ombre grande et bourrue apparut rapidement dans cette brume des plus singulières. Il ne s'agissait pas d'une forme monstrueuse ou en quoi que ce soit porteuse d'une mort imminente mais la façon avec laquelle cet homme drapé d'un manteau noir et muni d'une espèce de capuche noire se déplaçait dans le port fut suffisante pour que les marins les moins soûls pressent leurs camarades plus alcooliques de partir vite.

Son masque noir ne laissait pas voir son visage que l'on savait déformé horriblement par son Kinjutsu mais ses grands yeux d'une couleur singulière et munis d'une certaine cruauté indiquaient qu'il s'agissait d'un ninja dangereux de toute évidence. Il fixait avec dureté chaque humain qu'il croisait et possédait sur son manteau des tâches de sang.

Voilà depuis plusieurs heures que les errances de notre homme avaient commencées. Il ne s'agissait pas de quelque chose de très important en temps normal vu qu'il allait juste devoir trouver un esquif solide et bien prêt à de longues explorations en mer en vu de la puissance absolue des flots.

Une lettre, une misérable lettre. Voilà la seule chose dont il avait eu besoin pour se mettre en route vers le port pour trouver un quelconque bateau, c'était un sentiment étrange mais justifié par la somme qui l'attendait si succès : Notre homme, si jamais il parvient à atteindre son objectif, deviendra riche. Très riche.

Deux épées n'étaient pas quelque chose de bien conséquent mais toutefois, celles-là étaient dotées d'une certaine puissance qui les distinguaient d'autres armes blanches n'étaient guère celles de Kirigakure. D'après les informations fournies, il s'agirait d'armes possédées par deux frères dont la médiocre valeur combative quand il n'y en avait qu'un se voyait décuplée de façon tragique quand ils étaient deux.

De telles lames attireraient l'attention de n'importe quel voyageur mais fort heureusement pour nos deux hommes, leur force combinée était suffisante pour repousser tout assaut, quelque chose qui ne fut malheureusement pas suffisante pour échapper aux griffes du temps qui tueraient les deux frères et permettraient à de fourbes individus de dérober les précieuses lames.

Les deux frères, peu avant de mourir, prirent le choix étonnant de tout simplement déposer les lames dans une île inconnue et hors de portée qui n'allait toutefois plus l'être dans un délai de temps des plus courts vu que la lettre, sans indiquer sa position, signalait qu'il s'agissait de "l'île des mirages" et qu'il allait falloir prendre un bateau pour y arriver.

Toutefois, il y avait des monstres marins prêts à tout ruiner ainsi que la nécessité de trouver un sanctuaire dans l'île, dans laquelle le shinobi attendrait les événements qui suivraient l'arrivée au sanctuaire. Kakuzu prit cette mission pour l'argent même si l'une des conditions imposées par la lettre, qui demandait à ce que l'on utilise un pseudonyme, se montrait déplaisante.

Votre nom ?
Shinzo.

Regard éberlué du capitaine de navire qui devait probablement être surpris par le sens stoïque de notre cher chasseur de prime qui avait trouvé ce navire solide pendant que les explications étaient données. Il s'agissait là d'un bateau peuplé de marins patibulaires dont les yeux fixés sur Kakuzu indiquait de toute évidence que l'inclusion de ce dernier au sein du voyage qu'il entreprenait.

Quelle sera votre destination monsieur... Shinzo ?
L'île des mirages.

La surprise apparut brièvement sur le visage morne et fatigué du capitaine, un sentiment si explosif qu'il regagna rapidement toutes ses couleurs au point que le reste de son groupe, entendant le nom, se mit également à laisser apparaître de la surprise sur leur visages mornes.

Kakuzu prit la monnaie, lui lança un regard triste et la tendit vers le capitaine qui prit la monnaie sans voir qu'il s'agissait d'argent trafiqué, trop concentré sur le fait qu'il allait dans cette fameuse île non répertoriée et que l'on disait comme assez convoitée pour que les experts dans la localisation géographique du monde se jettent tous sur le marin l'ayant découvert pour le payer.

Kakuzu monta sur le pont du bateau où le regard des marins, auparavant portés de façon hostile, était devenu simplement heureux, constatant que si cet homme avait effectivement les talents pour trouver la localisation de l'île, ils allaient rapidement devenir riches et connus au sein du monde maritime.

Un "Larguez les amarres" fut suffisant pour que tout le bateau s'active rapidement, les marins s'exécutant pour accomplir de manière bien coordonnée des tâches afin que le bateau soit en mesure de fendre les océans. Kakuzu se tint seul sur le pont, ne prenant pas la peine de signaler qu'il ne venait pas en tant que ninja de Kiri en vue du fait qu'il était depuis longtemps un ninja errant, ce qui ne l'empêcha pas de dissimuler le bandeau dans sa poche, très profondément.

L'océan était étrangement calme en cette belle nuit et une fois le bateau partit, peu de troubles se tinrent sur la voie des marins. La vigie était ainsi remplie de cinq pirates dont la principale occupation était de geuler "TERRE EN VUE" toute les cinq minutes avant de réaliser que l'île ne correspondait pas au dessin précisé présent dans la lettre reçue par Kakuzu.

En vérité, la seule raison pour laquelle il traînait entre le pays du feu et de l'eau était parce que selon les légendes, l'île des mirages serait présente dans la brume.

Les heures passèrent avec un certain manque d'intérêt alors que les marins, au début des plus extasiés, commencèrent à s'enfoncer avec lenteur dans l'abysse de l'ennuyance alors que Kakuzu continuait d'attendre, ayant pris place dans la vigie aussi. Le relatif manque de visibilité à cause du brouillard n'aidait absolument pas.

D'autres heures s'écoulèrent alors que le soleil commença à pointer le bout de son nez. Rapidement, les quelques membres encore non endormis remarquèrent un abrupt mouvement des vagues, qui, de par sa lenteur originelle, ne put qu'attirer leur attention l'espace d'un futile instant avant qu'elles ne devienne assez grosses pour secouer le bateau.

Kakuzu observa sans émotion l'un des marins tomber de la vigie pour finir dans les flots, comme d'autres individus situés sur d'autres points stratégiques mais risqués. La cause du problème n'était pas vraiment une tempête en vu du fait que le soleil perçait la brume et par conséquent, le capitaine se trouva rapidement confus quand sa théorie d'un simple mouvement aquatique fut littéralement détruite en mille morceaux lorsque la tête d'une créature aussi grosse qu'une maison sortit sa tête de l'eau pour le fixer de ses grands yeux verts, les membres d'infortunés marins dans sa bouche.

LES MONSTRES SOUS MARINS ! ILS SONT LLLAAAAAAAAA !

Avec fureur, la créature se révéla sous toute sa splendeur aquatique, révélant un long corps serpentin violet dont les écailles reflétaient avec merveille le visage confus et apeuré des pirates. Kakuzu lui même ne prit pas la peine de paniquer, vu qu'il fit rapidement des mudras.

Fidèles à leurs postes en dépit de la terreur qui les envahissait, le groupe de marins survivant bondit vers les canons qu'ils tentèrent d'allumer, une manoeuvre connue par la bestiole qui prit la peine de détruire de son corps puissant une bonne partie des canons ainsi qu'une partie du bateau et des marins. Le capitaine, fidèle à son poste, eut toutefois l'occasion de malaxer assez longtemps son chakra pour envoyer une puissante attaque Suiton qui sonna la créature.

Les canons furent rapidement tirés, tous touchant de plein fouet la bête qui, bien que désormais affublée d'une blessure béante, ne fit qu'afficher de l'irritation alors qu'elle prépara un autre assaut qui semblait toutefois plus long à préparer que les canons qui furent à nouveau prêts.

L'idée de faire "feu" résonna dans la tête du capitaine qui n'eut toutefois pas le temps d'entonner cet ordre en vue du fait que les canons restants furent tous détruits par une pince sortie de nul part mais dont la taille indiquait qu'elle appartenait à un crabe gigantesque qui se révéla rapidement.

Seigneur dieu ! Je n'aurais pas le temps de lancer une technique assez forte pour...

Kakuzu se tint toutefois prêt et avant que l'autre serpent ne lance son attaque Suiton, il entreprit de lancer sa propre offensive, masque Raiton au dessus de son épaule : Ayant composé avec rapidité ses mudras, il envoya avec prestance une attaque Raiton, l'un des rayons visant le serpent pour l'interrompre et l'autre la mer.

Raiton ! Obscurité factice !

L'électricité perça rapidement la brume alors que les créatures se virent rapidement affectées grièvement par le fier élément de la foudre. Incapable de résister en vu de l'électricité présente, ils ne purent que balayer un moment la brume avant de couler. Grièvement blessés et incapables de riposter.

Kakuzu descendit de la vigie alors que le capitaine était occupé à enlever de la sueur présente sur son front, observant alors que les marins essayaient de faire avancer le vaisseau qui avait subi des dommages durant la joute.

Merci ! Nous vous devons une fière chandelle monsieur Shinzo !
Observez plutôt ce que ces créatures viennent de nous révéler avec leur battement...

La brume dissipée révéla en effet l'île des mirages ou tout du moins, ce qui correspondait au dessin de la lettre. Les marins survivants se frottèrent les mains alors que Kakuzu plissa les yeux.

Bon, amarrez maintenant. Je vais aller dans cette île pour faire ma mission.

Sentant qu'il s'agissait là d'une décision capable de choquer les marins, le capitaine prit la décision de répondre pour éviter que ses sbires montrent une réaction bien moins courtoise.

Bien. Nous ferons en sorte à ce que le vaisseau retrouve bon état après votre voyage en restant sur la plage. Toutefois, dépêchons : Je doute qu'il n'y ait que deux créatures de ce calibre dans la mer...

Frissonnants, les marins entreprirent de mettre les voiles et en dépit d'une certaine manque de main d'oeuvre et de l'état du navire, réussirent à naviguer assez loin pour que la plage de sable blanc puisse être marchée dessus par Kakuzu qui se tourna vers le capitaine.

Bonne chance ! Nous attendrons jusque a la nuit votre retour !

Kakuzu haussa les épaules puis entreprit de partir afin de se diriger vers le sanctuaire. Le zombie s'enfonça avec rapidité dans la forêt qui résonnait de sons variés, que ce soit des créatures connues ou des créatures jamais vues auparavant dont la découverte ferait la gloire de bien des chercheurs.

Le mercenaire entreprit de chercher un peu partout dans la forêt pour chercher d'obscures traces de ce fameux sanctuaire.

Plus l'ancien Takijin évoluait, plus la découverte d'obscurs traces de civilisation devenait banale. De toute évidence, on avait vécu avant dans l'île des mirages et l'on pouvait dire qu'ils étaient morts ou avaient fuis. Rester pour le savoir n'était pas l'objectif du zombie qui se mit en route vers un chemin qui avait le mérité d'être dénué de verdure.

Il y avait d'autres ninjas qui viendrait, il en était sûr et il savait qu'atteindre en premier l'objectif allait aider à découvrir les deux sabres. Laisser des pièges serait bien mais prendrait trop de temps et ça ne serait pas utile, ils allaient après tout devoir se battre avec leurs propres monstres marins et autres après tout, rien ne disait qu'ils accéderaient à l'île.

Les yeux de Kakuzu se posèrent avec calme sur un large bâtiment qui se trouvait à la fin du chemin, aussi décrépi que les autres, il étonnait de par l'inscription affichée au dessus de la porte qui semblait être scellée et impossible à forcer par des moyens normaux. Utiliser son ninjutsu serait tentant mais mieux valait attendre que les événements le disent avant tout.

Le sanctuaire avait été trouvé et semblait pour l'instant peu accessible, par conséquent, le zombie se posa sur un gros rocher tout proche de l'entrée, bras croisés, et entreprit d'attendre qu'un autre shinobi vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(RP event) Les lames du chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: Lieux importants :: Île Mirage-